Une copie d’un plan ancien de Reims :

Projet de création d’une place forte à Reims” 1843 conservé au SHD (Service historique de la Défense, Château de Vincennes) a été numériquement “rapatrié” au Rha qui a chèrement acquis le droit de le montrer ; d’autres documents devraient suivre…

(numéro du SHD/terre/Archives techniques 15, F1; cote 1V H 1530)

A. Longnon, vers 1890, envisage une ceinture d’ethnonymes barbares et d’installations de “gendarmerie” lètes autour de Reims au bas empire pour “protéger” la place-forte constantinienne : voir JJV, colloque de Reims SFO en 2005, pages 134 à 140 et fig dans Espace représenté, espace dénommé : géographie, cartographie, toponymie sd. J-C Herbin, M. Tamine. PUV 2007.

Un extrait de ce plan du SHD, pour la citadelle Sainte-Geneviève (La Haubette) se trouve page 5 de la publication : Le fort de la Pompelle et la ceinture fortifiée de Reims par Marc Bouxin.
collection : Parcours du Patrimoine Champagne-Ardenne, SRIG

Dans le cadre du SigRem (Gégéna2-Urca), le Rha organise avec l’IGN (Institut Géographique National, cartothèque et photothèque de Saint-Mandé) la copie numérique de tous les documents anciens (cartes, plans, photos aériennes) de Reims et de son agglomération, qui y sont conservés ; un même accord devrait réussir au sujet des archives des armées SHD à Vincennes : armée de terre, armée de l’air…

détail du projet de 1843

La Vesle et ses transformations après la Restauration et le plan “Sacre de Charles X” de 1825 : canal, démolition de la fortifications de 1359, etc.
Application prévue : résultats des fouilles du port antique de Reims (INRAP), archives et “historicisation” de la “Coulée verte” remise en valeur par Reims Métropole.

Des plans du même genre existent pour Châlons-en-Champagne (305 A, F1 A3)
http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/

Notice terminée novembre 2010 © Rha

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.